Le GF2D renforce le leadership politique des femmes et jeunes filles  pour leur participation à la décentralisation et au développement local


 

Lomé, le 14 mars 2017. Le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) informe les autorités ministérielles, les organisations de la Société Civile, les élus locaux, les partis politiques, la presse, ainsi que le public en général ; qu’il a démarré une consolidation de l’académie de formation des femmes et jeunes filles en leadership politique pour leur participation à la décentralisation et au développement local , ce 14 mars 2017 à la Salle hibiscus de la Médiathèque Jean Apôtre à Lomé.

La participation des femmes à la gestion de la chose publique constitue non seulement un droit fondamental mais aussi un véritable enjeu de développement des communautés. Les États africains ayant pris la mesure de la problématique se sont engagés à relever ce défi par l’adoption de la Déclaration solennelle des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine. Il reste à prendre davantage de mesures concrètes volontaristes et efficaces susceptibles d’accélérer la réduction du gap profond existant actuellement entre l’homme et la femme en matière de participation à la prise de décision. Au nombre des stratégies figure en première place l’éducation et la formation des femmes. Il importe d’outiller les femmes à s’investir dans la gouvernance au niveau local, national et régional.

GF2D : forum régional sur le rôle de la Femme face aux enjeux de la Décentralisation et de la Gouvernance locale

Lomé, le 13 décembre 2016. Le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) informe les autorités ministérielles, les organisations de la Société Civile, les élus locaux, les partis politiques, la presse, ainsi que le public en général ; qu’il a démarré un forum régional sur le rôle de la Femme face aux enjeux de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, ce 13 décembre 2016 à l’hôtel ONOMO à Lomé.