Bienvenue sur notre site

L'AGENCE ONU-FEMMES SOUHAITE DE RÉELS PROGRÈS DANS L'AUTONOMISATION ÉCONOMIQUE DES FEMMES

La Directrice exécutive adjointe d’ONU-Femmes, Lakshmi Puri. Photo ONU/Manuel Elias

 

 

30 janvier 2017 – Dans un contexte où le monde du travail est en évolution en raison notamment des changements technologiques, l'agence ONU-Femmes souhaite que des progrès réels soient réalisés dans l'autonomisation économique des femmes.

 

« Ensemble, nous nous pouvons obtenir de réels progrès pour toutes les femmes et les filles », a déclaré la Directrice exécutive adjointe d'ONU-Femmes, Lakshmi Puri, dans un discours à un forum intitulé « L'autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en évolution ».

 

Ce forum était organisé dans la perspective de la 61ème session de la Commission sur le statut des femmes qui aura lieu au siège des Nations Unies à New York, du 13 au 24 mars.

 

Selon Mme Puri, « nous sommes à un moment important dans la réalisation de l'égalité entre les sexes et de l'autonomisation des femmes et des droits humains des femmes ».

 

Elle a rappelé qu'au cours des deux dernières années, la communauté internationale a adopté des pactes historiques sur l'égalité entre les sexes et l'autonomisation des femmes : Beijing+20, qui a donné la priorité à la réalisation et pas seulement à la promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation de toutes les femmes et les filles; et les Objectifs de développement durable (ODD), qui incluent l'ODD 5 sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des cibles dans 11 ODD. L'Accord sur le changement climatique, le Nouvel agenda urbain et la Déclaration sur les migrants et les réfugiés ont également promis d'intégrer systématiquement l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans la mise en œuvre de l'ensemble du Programme de développement durable à l'horizon 2030.

 

« Maintenant, il s'agit de savoir comment nous pouvons mettre en œuvre différents aspects de ces engagements et comment nous pouvons en assurer le suivi », a ajouté la Directrice exécutive adjointe d'ONU-Femmes.

 

Selon elle, la décision de la Commission sur le statut des femmes « d'examiner pour la première fois le thème prioritaire de l'émancipation économique des femmes dans un monde du travail en évolution est l'occasion de formuler des recommandations concrètes, pratiques et axées sur l'action ».

 

Ces recommandations « couvrent de nouveaux domaines importants, sur la façon de surmonter les obstacles structurels à l'égalité des sexes, la discrimination fondée sur le sexe et la violence contre les femmes au travail. Il y a une nouvelle dynamique pour évaluer comment le monde du travail évolue en raison de la technologie, des migrations et d'autres facteurs, et savoir si les femmes sont en mesure de profiter de ce nouvel environnement et ne pas être affectées de manière négative et laissées de côté », a-t-elle ajouté.

 

Source:centre d'actualité de l'onu