GF2D : forum régional sur le rôle de la Femme face aux enjeux de la Décentralisation et de la Gouvernance locale

Lomé, le 13 décembre 2016. Le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) informe les autorités ministérielles, les organisations de la Société Civile, les élus locaux, les partis politiques, la presse, ainsi que le public en général ; qu’il a démarré un forum régional sur le rôle de la Femme face aux enjeux de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, ce 13 décembre 2016 à l’hôtel ONOMO à Lomé.


Actuellement au cœur du mouvement des réformes institutionnelles et de démocratisation sur le continent africain notamment dans la sous-région-ouest africain, la décentralisation conditionne à la fois le développement local, la lutte contre la pauvreté, le rapprochement des services publics des citoyens, ainsi que celui de l’État des citoyens et la bonne gouvernance administrative.
Malheureusement, les femmes qui représentent plus de cinquante pour cent de la population togolaise sont peu présentes dans les instances de prise de décision aussi bien nationales que municipales. La faible participation des femmes à la gouvernance locale ne permet donc pas un développement local et national sensible au genre.
Et pourtant, la participation des femmes à la gestion de la chose publique constitue non seulement un droit fondamental mais aussi un véritable enjeu de développement des communautés. Les États africains ayant pris la mesure de la problématique se sont engagés à relever ce défi par l’adoption dans une Déclaration solennelle des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine. Il reste à prendre des mesures concrètes volontaristes et efficaces susceptibles d’accélérer la réduction du gap profond existant actuellement entre l’homme et la femme en matière de participation à la prise de décision. Au nombre des stratégies figure en premier place l’éducation et la formation des femmes. En effet, il est important d’outiller les femmes à s’investir dans la gouvernance au niveau local, national et régional.
C’est cette tâche que le GF2D, avec l’appui financier de la Fondation Hanns Seidel, s’évertue à accomplir en développant des stratégies variées pouvant contribuer à relever le niveau d’implication des femmes dans la gouvernance. Il s’agit des formations, des plaidoyers et des activités de prise de conscience de la population. 
Le GF2D est une organisation non gouvernementale (ONG), à but non lucratif, créée en 1992. La vision du GF2D est celle d’un Togo, d’une Afrique et d’un monde où les femmes connaissent leurs droits et en jouissent pleinement; où les femmes libérées des contraintes et pesanteurs socioculturelles apportent leurs contributions au développement de la société et participent aux prises de décision sur un pied d’égalité avec les hommes et dans un esprit de partenariat.
Le GF2D est situé à l’adresse suivante : Siège du GF2D, Rue des Macérons en face de la Nouvelle Agence de la CEET à Hédzranawoé, Tél. 22 61 49 25 / 22 30 81 87/ 90 08 82 12.
Personne contact : Bayi ADEKAMBI, tel. 90199710, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.