Bienvenue sur notre site

Ateliers de formation des para-juristes de la région Maritime et des Plateaux sur les droits et la protection des enfants

 Le GF2D en partenariat avec l’UNICEF a organisé deux ateliers de formation des para-juristes de la région Maritime et des Plateaux sur les droits et la protection des enfants, dans le cadre du « Projet de renforcement de la protection communautaire des enfants en contact avec la loi dans les régions maritime et plateaux ».

  Que ce soit en milieu urbain ou rural, les enfants sont victimes de toutes sortes de violences au Togo. Ces violences se présentent sous diverses formes à savoir les châtiments corporels et dégradants, les violences sexuelles, l’abus et l’exploitation, les corvées obligatoires, le trafic… Tous ces sévices portent atteinte à la dignité des enfants en tant qu’être humain. Certains enfants se retrouvent  en conflit avec la loi et sont, pour certains d’entre eux, placés en détention. Suite à cette période d’incarcération, leur réintégration sociale reste constitue un défi étant donné que les parents et entourage ont du mal à les accepter de nouveau. Il est important que chaque citoyen et citoyenne puisse comprendre les difficultés auxquelles font face les enfants  et disposer de moyens pour contribuer à la protection des enfants notamment en tant qu’acteur de lutte contre les violences faites aux enfants.

 

 C’est dans ce sens que, le GF2D a organisé des ateliers de formation à l’endroit des para-juristes pour une meilleure vulgarisation des droits des enfants et assistance à ceux en conflit avec la loi en partenariat avec UNICEF. Les deux formations de 3 jours,  ont donc permis de renforcer les capacités des para-juristes sur des thématiques relatives aux droits et à la protection des enfants et de doter les para-juristes d’outils de sensibilisation communautaires.

 

Les participants ont abordé divers modules sur les droits des enfants et la prise en charge de ceux-ci afin d’approfondir leurs connaissances sur le sujet pour mieux intervenir sur le terrain.  Ils ont défini ensemble les différents types de violence que subissent les enfants, et leurs conséquences sur les victimes et leur entourage, et comment intervenir afin de devenir des acteurs efficaces dans la lutte contre les violences faites aux enfants.

 

Au long des formations, il y a eu plusieurs échanges, interactions et discussions entre les participants, puisque l’approche participative était à l’honneur. Également, ils ont réalisé divers travaux d’équipe, dont des jeux de rôles et de mise en situation, et des débats pour assurer une meilleure compréhension et renforcer leurs aptitudes.

 

La formation s’est terminée par la réalisation des plans d’action pour que les para-juristes puissent organiser et animer des séances de sensibilisation et de causeries dans leurs communautés. Ayant renforcé leur capacités, étant maintenant outillés et dotés d’outils, les para-juristes formés sont maintenant des acteurs clés dans les différentes préfectures pour le respect des droits des enfants  et la lutte contre les violences à leur égard