Bienvenue sur notre site

Le GF2D lutte contre l’ignorance juridique

Du Mardi 10 avril au jeudi 12 avril, aura lieu l’atelier d’échanges sur les réformes du Code des Personnes et de la Famille relatives aux droits de la femme à Sokodé, dans le cadre du « Projet de vulgarisation du Code des personnes et de la famille et du Code Pénal » en partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale.

Le Togo s’est engagé depuis quelques années, dans une dynamique d’amélioration des textes juridiques dans une perspectives d’égalité des sexes en vue d’assurer le bien-être des populations. Malgré les avancées significatives par le Gouvernement togolais au cours de ces dernières années, et l’adoption d’un nouveau Code Pénal par l’Assemblée Nationale en novembre 2015, des défis restent à relever afin de permettre à tous les citoyens de s’approprier toutes ces dispositions pour une meilleure jouissance de leurs droits, mais également pour leur application effective.

Convaincue que la connaissance des textes juridiques par les citoyen.ne.s est déterminante pour la consolidation de l’État de droit, le respect des droits de l’homme et le développement, le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D) en partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale met en œuvre le « Projet de vulgarisation du Code des personnes et de la famille (CPF) et du Code Pénal (CP)» pour une appropriation des réformes du nouveau CPF  et du CP par les populations vivant dans les cinq (5) régions administratives au Togo. L’objectif  général de ce projet consiste à contribuer à une meilleure connaissance et jouissance des droits des femmes pour accroître leur autonomisation économique.

 C’est à cet effet que le GF2D organise un atelier d’échanges à l’endroit des Officiers d’État civil et des parajuristes pour une meilleure connaissance des dispositions du CPF et CP en vue de leur vulgarisation dans les différentes préfectures.