Bienvenue sur notre site

GF2D : 6e rencontre du club Enyonam

Ce vendredi 29 Septembre s’est tenue la sixième rencontre du club Enyonam au GF2D,  débuté par un rappel de la précédente rencontre qui s’est portée sur l’ODD 9, l’amélioration des infrastructures, l’industrie et l’innovation tout en respectant et permettant un développement durable. Le plan d’action consistait à la création d’une application numérique permettant le partage de projets sociaux et économiques entre entrepreneurs divers. Cela se trouve en processus de conception. Ce fut ensuite l’occasion de rappeler le principe de ce club de discussion aux nouveaux participants

Le thème de cette nouvelle rencontre a porté sur l’ODD 3 se concentrant sur le thème de la santé et du bien-être. La discussion a tourné sur les progrès réalisés en matière de soins fournis aux populations. Le constat est qu’il y a une amélioration générale du niveau de la santé dans les pays en voie de développement, en termes quantitatifs notamment  moins de mortalité due à des maladies antérieurement très épidémiques comme le VIH, le paludisme pour ne citer que cela, et tout ceci grâce aux progrès scientifiques. À certains égards, la qualité du service a également augmenté car ces mêmes progrès ont permis de former des médecins plus compétents. Cependant, cela ne voudrait pas dire que les soins sont plus accessibles qu’auparavant ou que les infrastructures sanitaires sont d’un niveau plus élevés ou plus acceptables. En effet, les soins de santé sont devenus chers, les pays démunis d’un système social performant souffrant le plus des faiblesses du système de santé. De plus, il y a une pénurie de personnel médical qui fait que la qualité des soins en pâtit dans certaines régions à cause du surmenage et de la charge exhaustive de travail des médecins.

Quand on évoque ce sujet, la santé maternelle et infantile est primordiale. Mais notons qu’au cours de ces dernières décennies, il y a eu des progrès réalisés pour limiter la mortalité maternelle et infantile mais le chemin reste encore long. Il y a également une éducation sexuelle importante qui va de pair avec la santé maternelle pour éviter notamment les grossesses précoces mais aussi les problèmes d’abus et de violence sexuelle. Ceci est notamment un facteur extrêmement pertinent dans la réalité de notre pays le Togo et le problème est taclé par des organismes comme l’ATBEF ou le GF2D. Un décomplexe sur la sexualité doit s’opérer au niveau des mœurs afin d’éviter certains problèmes découlant des tabous et du manque de communication au sein des familles.

Une autre composante de cette problématique sanitaire se situe au niveau de la salubrité du personnelle et environnementale. A cause de la pauvreté rampante dans beaucoup de pays, l’assainissement de certaines localités n’est pas une priorité et ces lieux sont des secteurs de propagation importante des maladies. Un effort conséquent doit donc être fourni pour sensibiliser les populations vulnérables à propos de ce phénomène.

Par conséquent, ceci nous amène à parler de notre plan d’action pour faire suite à notre débat. Nous avons décidé de nous pencher sur cette dernière problématique en organisant une sensibilisation du jeune public dans 5 établissements scolaires. Nous les entretiendrons sur quelques maladies transmissibles graves découlant de l’insalubrité et des moyens ou comportements à adopter vis-à-vis de ces fléaux. Par ailleurs, nous tiendrons à travers nos clubs de soutien scolaire des ateliers portant sur le genre et l’éducation sexuelle dans des classes secondaires afin d’éviter les problèmes de grossesse précoce mais aussi les cas d’abus et violence sexuelle.

En conclusion, nous avons abordé les différentes activités à venir du programme. Des formations en leadership seront de nouveau organisées dans des nouveaux lycées de Lomé et ses périphéries. Des clubs de soutien scolaire sous forme d’ateliers seront organisés dans deux établissements scolaires: un primaire et un autre secondaire. Une fois la rentrée terminée, nous débuterons ce programme avec deux écoles intéressées à recevoir nos services. Il y aura également dans un futur proche l’organisation d’un forum jeunesse portant sur le leadership et les défis de la jeunesse face au marché de l’emploi. Ce sera l’occasion d’offrir des ateliers de renforcement des capacités à des jeunes diplômés ou des demandeurs d’emploi portant sur le perfectionnement d’un bon CV, la préparation à un entretien d’embauche, des formations en leadership et finalement un concours de projets avec une bourse de démarrage d’entreprise sociale à l’appui. 

 

 

Pour le GF2D, Souleymane GUEYE